retour à la liste des ouvrages

Enfance portative

On n'écrit pas "pour" l'enfance, on écrit "de" l'enfance, de cette patrie jamais tout à fait perdue. L'enfance qui nous blesse et nous berce toute notre existence. Ce temps de la vie qu'on emporte partout avec soi, bien mieux qu'un téléphone ou un ordinateur.
Dans cet ensemble, Colette Nys-Mazure égrène des poèmes drôles et tendres, acides et savoureux; comptines et portraits, scènes de la vie familiale, scolaire, sportive...



EXTRAIT

De l'enfance du garderas
           la prunelle fraîche, le regard droit,
           le fou rire, les mots du coeur.

Tu traverseras ta vie
               avec l'aisance grave de tes dix ans,
               la peur en laisse et la voix chaude.

L'heure venue,
               d'un haussement d'épaule,
               tu balanceras ton sac de jours.

(voeu de vie)